La BVD (Diarrhée Virale Bovine) : une maladie d’actualité

BVD (Diarrhée Virale Bovine) une maladie d’actualité

L’origine : les IPI (Infectés Permanents Immunotolérants), sources de contamination majeure représentent 1% des bovins.
Le danger : un contact en début de gestation avec un IPI
Les facteurs de risque : l’augmentation de la taille des troupeaux, les vêlages groupés, un troupeau « naïf » (= sain et donc non immunisé) sont des risques accrus de gravité de la maldie.
Les modes de contamination : les achats et la contamination de voisinage.
Les symptômes : chez un jeune bovin IPI, on observe un retard de croissance, des ulcères des muqueuses et une diarrhée fatale : c’est la « Maladie des Muqueuses ».

De plus, la circulation du virus dans le cheptel engendre des troubles de la reproduction (retours tardifs, avortements) et accentue les pathologies néonatales.

Que faire ?
Vacciner : la vaccination de toutes les reproductrices, en particulier dans un troupeau sain, est le meilleur moyen de protéger son cheptel.
Sécuriser les achats en testant les animaux à la vente ou à l’achat.
Vers l’éradication : un plan d’éradication en collaboration avec le GDS est mis en place. Il allie vaccination et prophylaxie.

N’hésitez pas à en parler avec vos vétérinaires.

Pour en savoir plus :

BVD (Diarrhée Virale Bovine) une maladie d’actualité